Catégorie : Infos pratiques (Page 1 sur 2)

Apprendre une langue de manière autonome !

Parler l’anglais est devenu presque anodin au vue de la conjoncture économique actuelle. Les recruteurs s’intéressent désormais à des personnes trilingues. Si vous ne pouvez pas entreprendre un séjour linguistique, nous mettons à votre disposition quelques astuces qui peuvent vous faire progresser sur votre niveau de langue.

Il existe des tests en ligne gratuits qui permettent d’évaluer son niveau de langue. Grâce à eux, vous êtes en mesure de voir quels sont vos points faibles et  de créer un programme d’exercices complet afin de progresser. Ces tests en ligne peuvent aussi donner une idée de votre niveau de langue à vos recruteurs alors garder en tête vos résultats et le nom du test que vous avez passé pour vos futurs entretiens professionnels. De plus, certains sites proposent des test gratuits dont votre résultat peut être ajouté à votre profil LinkedIn ainsi qu’à votre CV.

Pour parvenir à obtenir le meilleur score possible lors de vos tests, n’hésitez pas à vous aider sur des sites gratuits d’apprentissage de langue. En effet, certains proposent des cours que vous pouvez suivre gratuitement afin d’améliorer votre niveau. Généralement, les cours sur ces sites internet sont découpés en deux parties : leçons (vocabulaire, conjugaison, analyse de texte, etc) et exercices (de plus en plus difficiles). En plateforme en ligne d’apprentissage gratuite, nous pouvons citer : Babbel, Busuu ou encore Duolingo. Certaines applications mobiles présentent les mêmes avantages que ces plateformes en ligne, alors n’hésitez pas à en télécharger et à les utiliser durant vos trajets en transports en commun par exemple. Plus vous les utiliserez et ce tous les jours, plus vous allez vous améliorez et faire des progrès.

Imprégniez-vous de la culture locale ! Si vous ne pouvez entreprendre un séjour linguistique, essayer de lire la presse locale que vous trouverez en masse sur internet afin de vous tenir au courant de l’actualité du pays. Écoutez et regardez des émissions et des films dans la langue que vous étudiez. Lisez également des livres afin de vous mettre en condition comme si vous réalisiez votre séjour linguistique à l’étranger.

Quelque soit la méthode que vous choisissez, si vous êtes motivé et rigoureux dans votre apprentissage, vous allez progresser ! Et n’oubliez pas, une seconde langue est un plus sur votre CV, mais en maîtriser une troisième vous permettra de sortir indéniablement du lot !

Préparer son séjour linguistique !

Avant de partir vous immerger dans un pays et développer vos compétences sur un langue, il est important de planifier votre séjour linguistique.

Plusieurs étapes sont clés quant au bon déroulement de votre séjour linguistique, en voici une partie :

Le premier facteur à prendre en compte est votre motivation. En effet, avant même de vous embarquer à choisir une formule de séjour linguistique, assurez-vous bien d’être motivé à 100% par ce projet. Car si vous n’êtes pas sûr de pouvoir tenir l’éloignement vis-à-vis de vos proches et si le fait d’être dans un environnement que vous ne connaissez pas vous refroidit, alors ne tentez pas l’expérience et gagner en maturité. Partez dans 1 voir 2 an, en étant sûr d’être motivé par l’envie d’apprendre une nouvelle langue et de découvrir une nouvelle culture. Si vous êtes lycéen ou étudiant, posez-vous la question de savoir si cet investissement vaut vraiment le coup, au vue de votre niveau de langue actuel.

Prenez le temps de bien choisir la formule de votre séjour linguistique car préparer un concours, remonter sa moyenne ou découvrir une nouvelle langue sont des objectifs qui ne s’accompliront pas de la même manière. Par exemple, si vous souhaitez apprendre une nouvelle langue, le mieux serait de faire votre séjour linguistique en immersion chez un professeur. Ce dernier vous fera des cours, généralement le matin, laissant place à des activités sportives ou culturelles l’après-midi ou en soirée. Vous vivrez chez le professeur ce qui renforcera votre immersion et développera plus vite vos compétences linguistiques. Si vous préparez un test de langue, le mieux serait d’opter pour un séjour linguistique en école de langues. Vous aurez des cours spécifiques afin de travailler sur le test que vous souhaitez passer ainsi qu’un accompagnement personnalisé afin de travailler sur vos points faibles.

Un séjour linguistique peut vous aider dans votre jeunesse. Vous prenez confiance  à l’oral, développez votre vocabulaire, et comblez vos lacunes afin d’augmenter votre moyenne. Par exemple, si vous êtes en terminale, vous pourriez opter pour un séjour linguistique en immersion chez un professeur, pendant les vacances de Toussaint ou de Février, afin de préparer vos épreuves orales et écrites du bac. Il est donc primordial de bien réfléchir à la période sur laquelle vous souhaitez partir.

La destination doit être pleinement réfléchie car c’est en partie l’endroit dans lequel vous allez être qui va faire que votre séjour linguistique soit une réussite. Il faut pour que votre séjour linguistique soit réussi être dans une ville / pays propice au travail. Par expérience nous pouvons vous dire qu’en Angleterre malgré un cadre exceptionnel de travail, l’accueil n’est pas toujours parfait, alors qu’en Irlande vous serez très bien accueillit ! En ce moment Malte est une destination à la mode qui attire de plus en plus de jeunes chaque année. Les États-Unis et l’Australie restent des destinations qui voient chaque année arriver de nouveaux bénéficiaires de séjour linguistique.

Ne vous surestimez pas trop ! Beaucoup de jeunes pensent que partir à l’étranger en séjour linguistique c’est facile. On fait des activités, on apprend la langue du pays, et les progrès apparaissent. Si vous travaillez dur, en effet, vous allez vous sentir progresser mais il faut que vous preniez en compte quelques éléments. Par exemple, sur un programme en immersion chez le professeur, après les cours ou les sorties, vous ne devez pas oublier que le professeur aura aussi sa vie de famille, il ne sera pas toujours derrière vous. Vous devez donc être autonome, mature et conscient que vous ne serez pas tout le temps entouré durant votre séjour. De même pour un séjour en école de langue. Une fois les cours finis à vous d’aller à la rencontre des autres jeunes pour apprendre, vous faire de nouveaux amis, et progresser encore plus. Car vous allez d’autant plus progresser si vous parler la langue en dehors de vos cours, dans la vie quotidienne.

Enfin, veillez à bien choisir l’organisme avec lequel vous souhaitez préparer votre séjour linguistique. Veillez a ce qu’il propose des écoles et centres de langues avec une diversité des services et activités proposés, une mixités des nationalités, et une diversité des hébergements proposés. De même pour les séjours en immersion chez le professeur. Renseignez-vous sur la ville dans laquelle votre professeur potentiel réside, les activités possibles, le format des cours, etc. C’est à vous d’aller chercher l’information, elle ne vous sera pas toujours donnée !

Si vous souhaitez plus d’informations sur les séjours linguistiques , cliquez-ici.

L’esprit grégaire … le mal français, surtout quand on veut apprendre une langue !

Si vous entreprenez un séjour linguistique en Europe ou ailleurs, vous allez rencontrer beaucoup de jeunes qui viennent de France. Cela va vous rassurez car vous allez être dans les mêmes écoles pour apprendre la langue du pays. Mais en étant entre français vous ne vous dépayser pas et vous n’apprenez pas convenablement la langue du pays !

La solution ? Allez là où d’autres ne vont pas !

Certains jeunes ont découvert que l’Irlande du Nord est comme un terrain vierge, où les gens sont accueillants, chaleureux et surtout où l’on trouve peu de français ! Les jeunes aiment aussi aller de plus en plus en Floride et surtout à Miami. Là-bas c’est grand, il y a plein de jeunes français et c’est (presque) comme à la télévision. C’est un endroit idéal pour faire un voyage linguistique sans trop de risques.

Il faut aussi que vous soyez conscient que si vous voulez faire des progrès notables en matière de séjour linguistique, il est important de choisir des séjours où vous allez étudier dans de bonnes conditions ! Avec des cours en petits groupes pour être sûr que vous allez pratiquer la langue. Les cours intensifs sont une bonne solution de progresser (20 ou 25 heures de cours par semaine), et ils donneront de meilleurs résultats que les cours standards (10 ou 15 heures hebdomadaires).

Autre chose, il faut savoir pourquoi on investit dans l’étude d’une langue. La concurrence sur le marché professionnel est difficile. On retrouve souvent les mêmes profils de candidats et pour se démarquer des autres aujourd’hui, il est préférable de savoir parler plusieurs langue.

Aujourd’hui parler anglais c’est presque banal et aller vers des langues que l’on n’a pas l’habitude d’apprendre et d’entendre chez nous c’est aussi une façon de se démarquer des autres et cela permet de rompre avec cet esprit grégaire !

Les jeunes montrés votre créativité et votre détermination ! 

Astuces pour maintenir son niveau en langue toute l’année !

De plus en plus de jeunes sont confrontés à un besoin de « remise en selle » linguistique : nouveau travail, besoin de se réorienter, envie de partir étudier ou travailler à l’étranger. Les années d’études que vous cumulez vous complexent : comment se fait-il que je ne sache pas parler, comment se fait-il que je bloque dès qu’il s’agit de développer une idée au cours d’une conversation ? Je suis nul(le) … ce sont des réflexions que l’on entend tous les jours …

Un conseil, laissez vos complexes au vestiaire ! 

Sachez que les français, s’ils sont ceux qui parlent le moins quand ils arrivent dans une école de langue à l’étranger, sont aussi ceux qui peuvent progresser le plus vite ! Il faut absolument casser cette dynamique pessimiste : vous avez les connaissances théoriques, vous arrivez à lire, mais vous ne savez pas parler !

Quelques astuces : 

  • Regardez des films en VO, chez vous, notez les expressions que vous pourriez utiliser tous les jours et amusez-vous à les répéter et à les utiliser.
  • Lisez des magazines et relevez le vocabulaire qui vous interpelle ou choisissez des supports tels que Vocable qui vous préparent le travail : mais surtout pour retenir un mot de vocabulaire il faut l’utiliser dans une phrase, dans son contexte et répéter la phrase, plusieurs fois. C’est la seule façon d’en retenir le sens définitivement !
  • Si vous aimez la musique, recherchez les paroles de vos chansons préférées, chantez, répétez et vous comprendrez !
  • Avec internet vous avez accès à une multitude de ressources : radios étrangères, télévisions. Tout cela entraînera votre oreille et votre vigilance. Il existe même des émissions radios qui sont retranscrites : vous pouvez écouter et avoir le texte correspondant pour mieux comprendre. Et lisez à voix haute !
  • Si vous êtes étudiant, faites-vous des amis dont c’est la langue maternelle : c’est la meilleure façon de pratiquer.
  • Fréquentez tous les lieux où vous pouvez entendre et parler la langue qui vous intéresse : centres culturels, restaurants thématiques, expositions etc. Vous favoriserez les rencontres et les échanges. S’intéresser à la culture liée à la langue, c’est s’imprégner de cette langue, c’est la comprendre et l’aimer ! Si vous aimez, vous parlerez.
  • Enfin, allez sur place, mettez-vous en situation d’utiliser la langue, même si cela vous semble difficile.

Et surtout n’arrêtez jamais ! 

C’est dans la continuité, la répétition que l’on obtient des résultats, c’est pourquoi il faut trouver des « petits trucs » ludiques, des façons d’apprendre et de pratiquer qui vous procurent du plaisir comme la musique ou le cinéma ou tout autre activité culturelle.

L’importance de maîtriser une langue étrangère de nos jours !

De nos jours, il est de plus en plus difficile de décrocher une place dans le monde professionnel. C’est donc lors d’un entretien d’embauche que les candidats doivent se démarquer et tenter de faire la différence tant au niveau des savoir-faire que du savoir-être.

On constate fréquemment, lors d’un entretien d’embauche des candidats possédant les mêmes diplômes, les mêmes qualifications et des expériences professionnelles similaires.

Comment font les recruteurs pour départager les candidats ?

Un mode de sélection très populaire de nos jours est celui du nombre de langues parlées. Ainsi, les recruteurs s’emploient très souvent à tester les prétendants sur leur capacité à s’exprimer et à comprendre une à plusieurs langues.

On comprend donc mieux l’importance de l’enseignement des langues dès la petite enfance. Il faut savoir que l’enfant possède une capacité d’apprentissage lui permettant d’apprendre et de comprendre plus rapidement une langue. On dit qu’il mémorise « directement ». Contrairement à l’adulte qui, lui, mémorise indirectement, il doit donc fournir un effort conséquent s’il veut apprendre une langue.

Afin de développer cette « mémoire directe » propre aux plus jeunes, les séjours en immersion chez un professeur sont très intéressants. En effet, il est reconnu que l’immersion est le meilleur moyen pour développer l’esprit plurilingue, qui par la suite deviendra un argument de choix face aux recruteurs, même les plus exigeants. Le nombre de cours par semaine variera selon votre niveau (15 à 30 heures de cours par semaine).

L’apprentissage régulier d’une langue n’est donc pas à négliger car aujourd’hui maîtriser plusieurs langues est un facteur clé lors des phases de recrutement !

Parler … le monde !

« Do you speak English ? » est devenue la grande question en ces temps de mondialisation et d’échanges internationaux. Force est de constater que l’anglais est la 1ère langue parlée dans le monde et qu’il devient donc indispensable de la maîtriser plus que le minimum.

Regarder un film en version originale, écouter de la musique anglaise ou réviser ses leçons d’anglais sont de bonnes méthodes pour améliorer sa compréhension orale mais qu’en est-il de votre expression ? Pouvez-vous tenir une conversation en anglais grâce à ses méthodes ? La réponse est certainement « NON » ou « pas vraiment ». Pourquoi ? Simplement parce que la meilleure solution, c’est à dire la plus durable demeure l’immersion totale ! Vivre, parler ou suivre des cours à l’étranger reste la méthode la plus efficace pour l’apprentissage d’une nouvelle langue.

C’est dans cette optique que nous vous proposons non pas de simples séjours à l’étranger mais un portail ouvert sur le monde. Un portail, c’est une porte ouverte sur un choix d’écoles de langues, d’universités ou encore de cours chez le professeur aux quatre coins du monde. De l’Australie à la Russie en passant par la Chine, vous avez la possibilité d’apprendre une langue quelque soit votre niveau.

Le but n’est pas forcément de faire de vous une personne bilingue mais de vous donner l’avantage de parler une langue étrangère, de pouvoir communiquer simplement et efficacement, de parler le monde !

Les solutions pour apprendre efficacement une langue !

Apprendre une langue en plus de sa langue maternelle est devenu incontournable aujourd’hui ! 

Si apprendre l’anglais est évident, une deuxième, voire troisième langue pour les plus doués s’imposent. Alors toutes les solutions sont possibles : cours de langues à l’école, cours particuliers, séjours linguistiques à l’étranger, e-learning …

Mais quelle est la formule la plus efficace ? Même s’il n’existe pas de recette miracle, l’apprentissage de la langue dans le pays où elle est parlée reste la meilleure solution. Encore faut-il éviter de se retrouver entre français car là rien de bon !

Etre coupé de son environnement linguistique et culturel, et s’immerger dans celui que l’on souhaite connaître, nécessite une réelle motivation et une farouche volonté d’apprendre. Car une langue, c’est comme un sport : c’est un entrainement constant qui permet de rester en forme !

Une des formules les plus efficaces est l’immersion chez son professeur, tous ceux qui sont passés par là vous le diront : il n’y a pas mieux ! C’est de l’immersion culturelle avec les cours en plus, car il faut vraiment une bonne connaissance de la structure de la langue avant de pouvoir avancer ! Même si vous avez passé 3 ou 6 mois à l’étranger, et que vous vous sentez bien dans la langue que vous avez apprise, si vous n’entretenez pas vos acquis, vous devrez recommencer à nouveau !

Un conseil : restez d’une façon ou d’une autre en contact avec la langue (voyages, chansons, films, radio, TV …) si vous ne voulez pas l’oublier !

Étudier à l’étranger, les solutions !

Lorsqu’on entend « étudier à l’étranger« , souvent nous pensons à des choses très différentes. Partir pour étudier quelques temps pour se mettre à niveau dans une langue, partir pour faire une année scolaire ou universitaire à l’étranger pour vivre une nouvelle expérience, ou encore pour poursuivre ses études supérieures dans une université à l’étranger.

A chaque interrogation une solution différente existe !

Si vous souhaitez partir étudier à l’étranger sans que vous maîtrisiez très bien la langue du pays, vous pouvez avoir recours à des séjours linguistiques constitués de programmes essentiellement axés sur l’apprentissage de langue, tant à l’écrit qu’à l’oral.

Si vous voulez vraiment progresser, il est préférable de partir plus d’un mois. Idéalement profitez de vos longues vacances pour vous immerger dans le pays où vous désirez approfondir votre niveau de langue et ne rentrez que dès que vous commencerez à vous sentir plus à l’aise avec celle-ci.

Idéalement 3 mois c’est le minimum pour faire des progrès signifiants.

Ceux qui peuvent partir plus longtemps (ou ceux qui ont le niveau suffisant au bout de 3 mois) profitez-en pour préparer un examen ou un test de langue. Là c’est aussi suivant ce que vous souhaitez faire : vous voulez poursuivre des études dans une université à l’étranger ? Renseignez-vous sur les tests de langues demandés par les universités que vous visez, et profitez de votre période d’apprentissage et de mise à niveau linguistique pour les préparer.

Pour vous donner une idée des programmes de préparation des examens et tests de langues cliquez ici.

Partir à l’étranger après un DUT ou un BTS !

La qualité de l’enseignement des langues étrangères en DUT ou BTS n’est pas toujours suffisante ou d’un niveau beaucoup trop élevé compte tenu de nos compétences acquises au lycée. Pour un diplôme où l’on est censé entrer sur le marché de l’emploi après son obtention, difficile de s’insérer rapidement dans le monde professionnel lorsque l’un des critères de recrutement est le bilinguisme du candidat.

Étudier à l’étranger après un Bac +2 (un semestre, 6 mois, voire une année sabbatique à l’étranger) est donc l’opportunité de combler ses lacunes en langues étrangères. Voici donc les avantages et inconvénients de partir à la suite d’un BTS ou d’un DUT :

AVANTAGES :

  • Un diplôme en poche : le niveau Bac +2 étant validé, vous pourrez reprendre vos études en licence professionnelle ou à l’université quand vous le souhaiterez.
  • Vous allez pouvoir mieux préparé votre projet professionnel : durant vos deux années, vous avez eu le temps d’économiser pour financer votre séjour linguistique.
  • Un budget : durant vos deux années, vous avez eu le temps d’économiser pour entreprendre un séjour linguistique.
  • Une seconde chance : si vous n’avez pas pu partir dans l’établissement qui vous intéressez (places limitées, refus de dossier ou tout simplement la destination qui ne vous plaisez pas, etc), c’est l’occasion de vous rattraper.

INCONVÉNIENTS :

  • Niveau de Bac +2 non reconnu : la plupart des pays ne reconnaissent pas le niveau Bac +2, mais plutôt le niveau licence. En revanche, si vous partez en école de langue, cela ne posera pas de problèmes.
  • L’envie d’arrêter les études alors qu’il était convenu de les reprendre après le séjour.

Inscription dans le supérieur : université, admission post bac, que faire en cas de refus ?

Les vacances sont là mais vous ne savez pas quoi faire car vous avez dépassé les délais d’inscriptions à l’université ou vous n’avez pas eu de réponses positives sur Admission Post Bac pour votre année étudiante 2017/2018.

Oubliez les plans « Réorientation dernière minute » car c’est le moment de profiter de cette occasion et de prendre une année sabbatique à l’étranger pour y vivre une expérience unique grâce à un séjour linguistique.

Partir étudier un an à l’étranger peut-être l’alternative idéale et vous évitera d’avoir un trou sur votre CV. Cette année de césure représentera un atout pour votre parcours scolaire et professionnel car vous pourrez valoriser votre expérience à l’étranger auprès des universités et des entreprises.

En effet, partir en séjour pendant une longue période vous permettra de préparer une certification de langue reconnu dans le monde entier. Par exemple, l’IELTS (International English Language Testing System) vous ouvrira les portes de nombreuses universités internationales anglophones ainsi que diverses organisations professionnelles.

Vous réaliserez également de considérables progrès en langues étrangères au cours de l’année et vous aurez également le temps de réfléchir à votre orientation et à votre projet professionnel. En effet, vous découvrirez de nouvelles choses, ce qui vous permettra de prendre du recul par rapport à votre situation et définir quel sera votre objectif au retour de votre séjour linguistique.

Il est possible aussi de partir pour une durée plus courte afin de prendre le temps de préparer votre séjour : partir un semestre, 6 mois, ou bien effectuer un stage tout en suivant des cours de langues à l’étranger, vous permettra de découvrir le monde de l’entreprise à l’international et de progresser plus rapidement en langues étrangères.

Page 1 sur 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén